Eugenio Coseriu (1921-2002)


Eugenio Coseriu est né en 1921 à Mihaileni, en Roumanie, petit village appartenant aujourd'hui à la république de Moldavie. Après des études en Roumanie et en Italie, il devient, en 1951, professeur de linguistique générale et indo-européenne à l'université de Montevideo (Uruguay). Dans les années 50, il développe les principes fondamentaux de sa théorie linguistique, approfondissant tout d'abord le domaine de la linguistique structurale. S'appuyant sur les théories de Wilhelm von Humboldt, d'Hegel et d'Aristote, les principaux écrits de cette période traitent l'œuvre de Ferdinand de Saussure d'un point de vue critique, complétant ou modifiant une conception linguistique qui n'accepte que la perspective structurale. En ce sens, l'article Determinación y entorno (1955-56) (Détermination et entours) de 1955-56 offre par exemple une première esquisse d'une linguistique du texte.
En 1961, Coseriu s'établit en Allemagne, d'abord à Bonn, puis, à partir de 1963, à Tübingen où il est nommé professeur de linguistique romane et générale. Dans les années 70, l'école coserienne de Tübingen devient l'une des plus prestigieuses en linguistique romane, exerçant une énorme influence au delà de son " territoire ", surtout sur le domaine de la linguistique générale et de la philosophie du langage, mais aussi sur d'autres philologies.
Eugenio Coseriu est mort le 7 septembre 2002 à Tübingen.



Eugenio Coseriu lors de son 80ème anniversaire, le 27 juillet 2001, célébré à Tübingen. A cette occasion, le consul général d'Espagne Diego María Sánchez Bustamante lui remet la " Gran Cruz de Alfonso X el Sabio ".